La manufacture Royale d'Acier de la Hutte

En 1724, messieurs Paillards et Garmeret créent à la Hutte une forge à filer le fer avec un petit marteau-pilon.

 

Puis en 1731, est créée une autre forge à Sainte Marie, vers la Frizon. En 1749, le roi Stanislas autorise l'appellation Manufacture Royale d'Acier pour ces forges. Au début du règne de Louis XVI, Laurent de Cordion, qui est devenu Maitre de forges fait venir des ouvriers spécialisés de Suisse et du Tyrol. En même temps, il fait de la publicité pour ses produits et les forges connaissent un regain d'activité. L'utilisation du charbon (en remplacement du bois) et l'enclavement géographique entraîneront le déclin de la production d'acier.

Au début du XXème siècle, l'activité de taillanderie subsiste avec quelques ouvriers qui fabriquent des outils. En traversant La Hutte, aujourd'hui, on peut toujours voir le canal qui amenait l'eau sur la roue à aubes de la forge. Celle-ci entraînait un arbre muni de cames qui animait deux martinets.

 

Les années 1940 voient s'éteindre le travail du fer dans la vallée de l'Ourche.

création : DOP Team, |  Contact Mention légales